Semaine Un Peu Difficile …..Pour Courir???

DCIM100MEDIA

Salut !

Se motiver pour courir est parfois plus difficile, mais comme vous le savez il y a toujours des hauts et des bas dans la vie d’un athlète et celle-ci était juste un peu moins bonne. Les baisses de motivation nous arrivent à tous, c’est tout à fait normal.  Toutefois ça fait plusieurs années que je ne me pose plus cette question : Comment se motiver pour courir lorsqu’il fait froid, qu’il pleut, que j’ai envie de m’étendre dans mon canapé… ! Pourquoi ? Parce que j’ai changé ma façon de m’entraîner à l’année. Tout est basé sur ma mon plan d’entraînement annuel et s’entraîner sérieusement sans se prendre au sérieux! hahaha

Du coup, aujourd’hui, je vous donne mes 5 meilleurs conseils pour se motiver pour courir et garder cette motivation au top toute l’année !

  1. Fonctionnez à l’envie !

Avoir une motivation pour courir au top, c’est d’abord faire ce qu’on a envie, ce qui nous motive. Se garder des périodes d’entraînement où l’on s’entraîne à l’envie, sans contrainte de plan d’entraînement, est top pour rester motivé.

  1. Ne pas trop se poser de question !

C’est une des règles d’or quand on veut savoir comment se motiver pour courir. Laisser le choix à son cerveau entre un run après le travail sous la pluie et le canapé n’est pas une bonne option. Se dire qu’on va se poser 5′ dans le canapé avant d’y aller non plus… C’est ouvrir la porte à ne pas y aller. J’aime partir directement, sans me laisser le choix, sans jamais me demander si j’y vais ou pas. Car c’est pendant la course que l’on est motivé à courir, pas avant. C’est un peu comme face à un bon plat au restaurant, quand on a plus faim, on sait qu’il faudrait arrêter sinon on va être mal, mais… est-ce qu’on écoute pour autant la raison ?

Allez courir, sans vous poser la question, non seulement vous serez fier d’y être allé et je vous garantie que c’est souvent les séances où l’on a le moins envie qui se révèlent les meilleures et celles d’où l’on tire le plus de plaisir !

  1. Varier son entraînement !

Le meilleur moyen de ne pas être blasé, c’est de varier ! Dans une saison, il peut y avoir plusieurs blocs d’entraînement très différents. Changement de lieu, de terrain, faire des fractions basées sur la distance ou sur le temps, sur le plat ou en côte, en fartlek ou en pyramide… Soyez inventif, en partant d’une même séance, on peut en construire un nombre illimité de variantes !

  1. Courez avec des amis !

DCIM100MEDIA

Courir seul, c’est parfois rébarbatif et la motivation pour courir peut faiblir. Vous avez des amis coureurs ? Appelez-les et organisez une sortie. Vous n’en avez pas ? Vous pouvez essayer de motiver un de vos amis à débuter la course à pied pour le faire ensemble ! Quand on court en groupe, c’est toujours plus facile d’être motivé pour courir. On se motive pour courir mutuellement, et les jours où l’on a moins envie, on se réconforte en pensant au plaisir qu’on va partager avec les copains ! Courir en groupe = Plus de plaisir à courir !

Courir en groupe, c’est prendre du plaisir, c’est s’entraîner en s’amusant, c’est aller voir les copains et progresser sans s’en rendre compte. J’en ai parlé dans mes meilleurs conseils pour se motiver à courir, en terme de motivation pour courir, quoi de plus efficace ? Courir en groupe c’est aussi le meilleur moyen de s’entraîner sérieusement sans se prendre au sérieux. Parce qu’évidemment courir avec les copains, c’est se dépasser, c’est des petits défis imprévus qui nous poussent hors de notre zone de confort, bref tout ce qu’un j’aime !

Courir en solo c’est bien, courir en groupe c’est mieux ?

Quand on court en solo, on a ce gros avantage de n’avoir pratiquement aucune contrainte. Le plan d’entraînement réalisé en solo permet de moduler à l’envie, au besoin. Pas de contrainte horaire, pas de contrainte de l’entraînement à effectuer ou de quel objectif on veut préparer. Courir seul c’est la liberté absolue du runner !

Mais pour toutes les raisons ennoncées plus haut, l’entraînement en groupe, même si ce n’est qu’une fois par semaine, fait un bien fou ! C’est un plaisir différent, une dose d’adrénaline, de motivation, de partage que nous avons tous besoin. Le social running permet de tisser des amitiés avec des personnes partageant les mêmes centres d’intérêt, pas besoin de grands discours, on se comprend, on parle le même langage, bref c’est top !

  1. Se motiver pour courir, un état d’esprit

Et oui… Pour finir je vous dirai que se motiver pour courir c’est beaucoup une histoire d’état d’esprit. Je suis convaincu que ma devise « S’entraîner sérieusement sans se prendre au sérieux » est pour beaucoup dans le maintien d’une motivation constante. Que je sois dans une période sans entraînement précis ou au milieu d’un plan d’entraînement très difficile, je pense toujours à ce que je pourrais changer pour rendre mon entraînement encore plus ludique, encore plus fun, pour prendre encore plus de plaisir ! Pourquoi s’en priver si ça fait progresser!

Je vous souhaite à tous un super bon weekend.

HAPPY RUNNING!!

 

Advertisements

2 thoughts on “Semaine Un Peu Difficile …..Pour Courir???

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s